Oiseaux de passage

6.
Danse frêle s’évapore sous le titan
En autant de minuscules essaims

Résiste au vent
Déploie ailes lentes

Se pose en catimini
Sur épaule rayonnante

La peau comme fruit qui désaltère
– Béton encage raison délétère –

Puis s’envoler vers d’autres sphères
Amples firmaments

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Licence Creative Commons
Les Echappées est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 3.0 France.
Fondé(e) sur une œuvre à https://lesechappees.wordpress.com/.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s