Psyché vagabonde

…à mon sang suspendue,
Je me voyais me voir, sinueuse, et dorais
De regards en regards, mes profondes forêts.
Paul Valéry, « La Jeune Parque »

Alice se hasarde entre les murs. Lézarde… musarde dans le château des merveilles de Barbe Bleue, immense, obscur, mystérieux.

Elle est en sa psyché comme en la chaumière de Baba Yaga, curieuse, confiante et terrorisée.

Elle invente une prière à la lune, la matrice, la grande roue cosmique et se balance au fil des générations.
Chaîne, chaînons qui tiennent, libèrent, maintiennent, retiennent ; le fer comme un joug, la peau douce, caresse sur la joue. Des poussières d’or papillonnent entre les doigts.

Le nord est neuf, direction inconnue, point cardinal à franchir sans frémir.

Elle se pare d’une robe de mariée et d’une traîne de papiers pour dévaler en grande pompe les escaliers, regarder là-haut si le prince n’y est pas, Cendrillon d’apparat.

Du fond de l’obscurité, elle s’assoupit en chemin, enfant-femme de contes tombée là au hasard d’un insondable songe.

Des lambeaux de mémoire laissent affleurer les strates anciennes, aïeux, une louve, une bergère, un cerbère.

Au détour d’une petite chambre, elle répète l’oeuvre immémoriale de Pénélope, rembobine comme elle tisse, enveloppée de boucles noires comme par la chevelure des Parques, embrassée à pleines poignées, vies à délier.

Alors suspendue au fil d’Ariane, elle s’avance à la rencontre du Minotaure.

Plus tard traversée par Lol V. Stein, dans l’enceinte de verre telle une salle de bal pour errants solitaires, elle sommeille sur les fauteuils en moleskine du temps jadis. Il était une fois, il y a quelques mois, il y a mille ans.

Sonnera l’heure de l’ultime promenade sur la coursive extérieure, enfin prête pour la bourrasque d’envol.

Photographies de Sanae El Bajnouni.

Ce diaporama nécessite JavaScript.


Licence Creative Commons
Les Echappées est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 3.0 France.
Fondé(e) sur une œuvre à https://lesechappees.wordpress.com/.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s